Le Modèle NeuroAffectif Relationnel™
[NARM]

L'Autorégulation dans la Pratique Clinique


Dans les années récentes, le rôle de l’autorégulation est devenu une partie importante de la pensée psychologique. Le Modèle Relationnel NeuroAffectif™ (NARM) apporte la compréhension actuelle de l’autorégulation dans la pratique clinique. Ce modèle ressource et non-régressif participe fortement à aider les individus à établir la connexion aux parties du Self qui sont organisées, cohérentes, et fonctionnelles. Il rentre dans la pleine conscience et dans l’organisation les parties du Self qui sont désorganisées et dysfonctionnelles sans faire de ces éléments de régression ou de dysfonctionnement le thème principal de la thérapie.

Les Principes de Base
L’approche du NARM se concentre sur les tâches fondamentales et sur l’unité fonctionnelle du développement psychologique et physiologique. Le modèle NARM:

Intègre une orientation au système nerveux et une orientation relationnelle.

Fournit des interventions cliniques bien informées sur le plan développemental.

Utilise l’attention somatique et l’orientation vers les ressources pour ancrer l’autorégulation dans le système nerveux.

Lie l’orientation clinique et le corps en l’aidant à accéder à ses capacités d’autorégulation et en soutenant la re-régulation du système nerveux.

Cinq Thèmes Développementaux Organisateurs
Il y a cinq ressources centrales et cinq thèmes développementaux essentiels à notre capacité d’être présent au Self et aux autres dans l’ici et maintenant.

Le Contact. Nous sentons que nous faisons partie du monde. Nous sommes en contact avec notre corps et nos émotions, et sommes capables de relations consistantes avec les autres.

L'Harmonisation. Nous savons ce dont nous avons besoin et nous pouvons exprimer nos besoins et nous réjouir de l’abondance que la vie nous offre.

La Confiance. Nous avons une confiance inhérente en nous-mêmes et en les autres. Nous nous sentons suffisamment en sécurité pour permettre une interdépendance avec les autres.

L’Autonomie. Nous pouvons dire non et fixer nos frontières. Nous disons ce que nous pensons sans culpabilité ni peur

L’Amour-Sexualité. Notre cœur est ouvert et nous pouvons intégrer nos relations affectives, amoureuses et une sexualité vitale.

Dans la mesure où ces cinq besoins de base sont satisfaits, nous éprouvons une sensation de régulation et d'expansion. Nous nous sentons en sécurité et sommes confiant de notre environnement. Nous sommes connectés en nous-mêmes. Dans la mesure où nos besoins de base ne sont pas satisfaits, nous développons des styles de survie pour faire face à la déconnexion et à la déregulation.

Un Changement Fondamental
Tandis que bon nombre de psychothérapies psychodynamiques sont orientées vers l’identification de la pathologie et focalisent sur les problèmes, le NARM est un modèle de thérapie qui accentue le travail avec les aptitudes ainsi qu’avec les symptômes. Ce modèle est orienté vers les ressources, tant internes qu’externes, afin d’augmenter les aptitudes pour la régulation du Self.

Au cœur de ce qui peut ressembler à un large éventail de symptômes physiques et émotionnels, la plupart des problèmes physiologiques et psychologiques peuvent être reliés à une perturbation dans l’un ou plusieurs des thèmes organisateurs inhérents à ces cinq styles de survie.

Initialement, ces cinq styles de survies sont adaptatifs; ils représentent la réussite et non pas la pathologie. Toutefois, parce que le cerveau utilise le passé pour prévoir l’avenir, ces styles de survie demeurent fixés dans notre système nerveux et dans notre identité. C’est la persistance des styles de survie appropriés au passé qui déforme l’expérience présente et crée les symptômes. Une fois ayant survécu leur utilité, les styles de survie créent la déconnexion.

Dans le NARM, l’attention est moins dirigée sur le « pourquoi » que sur « comment » le style de survie déforme l'expérience présente.

Le Métaprocessus
Chaque tradition thérapeutique a un métaprocessus implicite. Ce dernier apprend aux patients à prêter attention à certains éléments de leur expérience et à en ignorer d’autres. Quand les thérapies se concentrent sur le manque, sur la douleur et le dysfonctionnement, les patients deviennent habiles à s’orienter vers le manque, la douleur et le dysfonctionnement. Le fait de se focaliser sur les difficultés du passé ne réduit pas suffisamment le dysfonctionnement et n’améliore pas l'autorégulation.

Le métaprocessus pour le modèle NARM est l’awareness du Self dans le moment présent. Le patient est invité à un processus fondamental d’enquête:

"Quels sont les schémas qui m'empêchent d'être présent à moi-même et aux autres dans l’ici et maintenant?"

Nous explorons cette question aux niveaux d’expérience suivants: cognitif, émotionnel, felt sense, et physiologique. Le métaprocessus NARM implique deux aspects d’awareness:

  • Une attention centrée sur le corps
  • L’awareness des principes organisateurs des styles de survie

Le NARM explore l'histoire personnelle dans la mesure où les schémas du passé interfèrent avec la capacité d’être présent et en contact dans l’ici et maintenant. Cette thérapie invite les clients à s’engager dans un processus actif d’enquête sur leurs styles de survie, mettant à profit leurs aptitudes.

En utilisant une double conscience ancrée dans le moment présent, le client devient attentif aux schémas du passé tout en ne tombant pas dans le piège de rendre le passé plus important que le présent. L'approche NARM renforce progressivement la connexion du Self dans le moment présent. Le fait de pister le processus de connexion/déconnexion, régulation/dérégulation dans le temps présent aide les clients à se sentir moins victimes de leur enfance.

Le travail avec les subtils changements du système nerveux est fondamental et interrompt les tendances prévisibles du cerveau et ajoute une efficacité significative. C'est la connexion à notre corps et aux autres personnes qui apportent la re-régulation guérisseuse. L’utilisation des techniques qui soutiennent la connexion avec le Self et les autres contribuent à une re-régulation efficace.

Bottom Up et Top Down (De Bas en Haut et de Haut en Bas)
Il y a de continuelles boucles d’information allant dans deux directions:

  • Du corps au cerveau: bottom up (de bas en haut)
  • Du cerveau au corps: top down (de haut en bas)

Il y a des boucles similaires entre les structures du cerveau.

Les approches top down accentue le rôle des connaissances et des émotions. Les approches bottom up se centrent sur le corps, le felt sense et les réponses instinctives comme elles sont véhiculées à travers le tronc cérébral vers l’organisation des niveaux plus élevés du cerveau. L’utilisation des orientations bottom up et top down élargi les options thérapeutiques.

Le NARM intègre les deux approches: bottom up et top down.

Le Travail avec l’Élan Vital
Le mouvement spontané en nous tous tend vers la connexion. Peu importe notre histoire personnelle ou les traumatismes que nous avons expérimentés, comme une plante qui s’oriente spontanément vers le soleil, il y a en chacun de nous une impulsion qui tend vers la connexion. Cette impulsion de l’organisme vers l’élan vital est le carburant de l’approche NARM.

Copyright 2009-2011, Laurence Heller

 

Adaptive Survival Styles
and
Mindful Self-Regulation
in Clinical Practice

To Purchase CLICK HERE

 


Back to top

 

 

Dr. Heller can be reached by email at info@drlaurenceheller.com

Website Contact: Victor Osaka